Retour gratuitSatisfait ou remboursé 14 joursTél : 04.72.79.30.15

chaussures femme PLDM

Un peu d'histoire...

Certaines traces de la Préhistoire nous révèlent que le cuir était déjà exploité depuis bien longtemps. En effet, on a retrouvé quelques outillages en os servant au tannage des peaux

Plus tard, au milieu de l'Antiquité, c'est en Mésopotamie que l'on recense les premiers ateliers de transformation du cuir destinée aux soldats.

Enfin, au Moyen-Âge, l'activité d'artisans tanneurs se développe sous différentes techniques de fabrication du tanin et le commerce du cuir est lancé. 
Et cela ne faisait que commencer...

- Les chaussures en cuir
- Les chaussures en textile

Les différents types de cuir

Le style de cuir de votre chaussure dépend de l'origine de la peau animale et de la technique de tannage. Selon la provenance, le grain peut être plus ou moins épais.

Les deux côtés de la peau peuvent être exploités : la partie intérieure, qui se nomme « la chair » ainsi que la partie extérieure appelée « la fleur ».
C'est à partir de ces peaux que le tanneur peut réaliser la transformation en différents types de cuir.

On retrouve :

- Le cuir grainé : le grain est laissé dans l'état semi-naturel et donne donc un effet granuleux au toucher.
- Le maroquin : ce cuir est obtenu à partir d'un tannage à la plante marocaine, le sumac. Le grain est large et sans irrégularités.
- Le cuir pleine fleur, qui conserve son épaisseur mais qui a été très corrigé.
- La croûte de cuir qui, à l'inverse, n'a pas subit de transformation. Il reste dans son état d'origine, il est donc très épais et très irrégulier.
- Le cuir foulonné : la peau est écrasée d'innombrables fois et devient très souple.
- Le cuir de Russie : Il reçoit un tannage végétal (écorce de bouleau) pour résister à l'humidité et aux moisissures.
- Le nubuck : la fleur est grattée au papier de verre et lui donne son aspect velours.
- Le cuir nappa : sa fleur est restée naturelle avec une peau sans grain.
- Le cuir gras : un cuir préparé à l'huile et donne un aspect marbré.
- Le cuir velours : la peau est poncée côté  « chair » et rend le cuir très délicat.
- Le cuir bouilli : le tannage se réalise à l'eau bouillante et rend le cuir très résistant et rigide, une fois sec.
- Le daim ou le suédé (peau de vache) : la chair est grattée (intérieur de la peau) et rend le cuir très soyeux mais aussi très salissant.
- Le cuir exotique : réalisé à base de peaux de reptiles ou poissons.

L'entretien : un type de cuir, un type de produit

Avant d'utiliser des produits d'entretien, il faut savoir quel type de chaussures en cuir l'on possède. Pour réaliser un entretien optimal, vous pouvez vous munir d'embauchoirs à mettre à l'intérieur de vos chaussures pour limiter les plis sur l’extérieur.

Nettoyer les chaussures en cuir pleine fleur, en croûte de cuir ou cuir foulonné

Après avoir dépoussiéré les chaussures et vérifié qu'elles ne sont pas humides, utilisez une noisette de lait nettoyant que vous appliquez à l'aide d'une chamoisine en coton.

Ensuite, vous optez pour une crème à cirer de la teinte de vos chaussures pour nourrir le cuir, puis vous attendez au minimum 30 minutes (12 heures, c'est mieux). Enfin, vous pouvez brosser à l’aide d’une brosse souple énergiquement vos chaussures pour faire briller le cuir.
Pour encore plus de brillance, vous pouvez appliquer du cirage incolore.

Entretenir les chaussures en cuir gras

Procédez de la même manière jusqu'au nettoyage, ensuite vous devez appliquer une graisse spéciale chaussures en cuir gras.
Ce type de chaussures ne demande pas de brillance, donc ne se cire pas.

Nettoyer les chaussures en daim, suédé et nubuck

Attention, ce type de cuir est plus fragile, il ne faut donc jamais appliquer de crème ou de cire sur ces chaussures. Vous devez seulement dépoussiérer avec une brosse en crêpe pour rénover l'aspect velouté du cuir puis appliquez un aérosol spécial imperméabilisant.
 
D'ailleurs, il est vivement conseillé de réaliser cette opération avant même la première utilisation.
Il existe aussi des rénovateurs de daim pour redonner un coup de jeune à vos chaussures.
Prenez garde, il ne faut jamais cirer ou brosser des chaussures tâchées. Pour nettoyer les taches sur vos chaussures en daim, il existe des gommes spéciales daim à utiliser directement sur la chaussure.

Comment conserver longtemps mes chaussures en cuir préférées ?

Soucieux de la satisfaction de ses clients, PLDM BY PALLADIUM souhaite vous faire part de conseils d’entretien pour garder vos chaussures dans le meilleur état qui soit.
 
Vous devez savoir que l'eau ne sera pas fatale pour vos chaussures en cuir, même si elles sont en daim, suédé ou nubuck, mais vérifiez si elles sont bien sèches avant d'appliquer les produits d'entretien.

Comme vous n'êtes pas à l'abri d'un petit incident ou responsable de la météo, vous pouvez faire sécher vos chaussures à l'air ambiant. Surtout, ne les laissez pas en plein soleil, sur un radiateur ou devant la cheminée : le cuir est "vivant" et va se déformer.

Pour mieux préserver l'éclat de vos chaussures, il est conseillé de les utiliser seulement un jour sur deux, surtout si vous transpirez, car la sueur est acide et attaque le cuir... 24 heures de séchage sont nécessaires.
Munissez-vous d'une paire d'embauchoirs quand vos chaussures sont au repos. Les embauchoirs en bois brut permettent d'absorber l'humidité plus rapidement et de ne pas les déformer.
Il faut toujours nettoyer le cuir avant de les cirer, surtout si elles sont tâchées. Cela évite l'effet craquelure du cuir.

Si vos chaussures sont un peu tâchées, vous pouvez frotter légèrement et de façon circulaire avec une gomme à daim. Si elles ont des traces de graisse, vous ne devez pas attendre et déposer rapidement de la terre de Sommières sur la chaussure et attendre 24 heures pour que la tâche soit absorbée. Après le séchage, vous devrez procéder à un entretien complet.

Nettoyage des chaussures à dessus textile

Il convient de les entretenir en les lavant à l'éponge humide ou à la brosse sous l'eau courante.
Il est important de laisser sécher les chaussures à l'abri de toute source de chaleur.

Si la paire contient une partie en cuir il ne faut pas la laver afin d’éviter que le cuir déteigne. En revanche, il est possible de la brosser.